Le VFA : déjà onze années et combien d’abus ?

Voici une liste, non exhaustive, d’abus et de violences liées au Visiting Forces Agreement (VFA) :

  • 25 juillet 2002 : Buyong-buyong Isnijal est tué par un soldat américain, le Sgt. Reggie Lane, dans sa maison du barangay Canas, à Tuburan (Basilan). Lane se trouvait parmi les soldats du 18e bataillon d’infanterie qui conduisait des opérations militaires dans les environs. Les témoignages autour de cet événement a démontré que les troupes américaines étaient engagées dans des opérations de combats, contrairement aux dispositions du VFA.
  • 25 mai 2004 : les frères Ulong Malla, Jumadil Malla et lbrhaim Malla sont tués dans le barangay Sipangkot, sur l’île d’Umapoy (Tawi-Tawi). Les témoins décrivent au moins quatre soldats américains participant à un raid conjoint des armées américaine et philippine.
  • 21 juin 2004 : Arsid Baharon est tué par un soldat américain (dont les autorités américaines refusent de donner l’identité) dans le barangay San Roque, à Zamboanga City, dans une zone qui avait été transformée en terrain de tir pour des exercices militaires conjoints des armées américaines et philippines. Pour éviter les poursuites, l’Armée a donné à la famille de Arsid 50 000 pesos (830 euros).
  • 30 novembre 2007 : des soldats américains, ménés par le sergent-major Ronburg, s’introduisent dans le Panamao District Hospital et ordonnent au personnel médical sa fermeture à 18 heures. Les soldats menacent le directeur de l’hôpital, le docteur Silak Lakkian, de tuer toute personne se trouvant dans l’hôpital après cette heure.
  • 4 février 2008 : des troupes américaines sont vues participant à l’assaut du barangay d’Ipil, Maimbung (Sulu), dans lequel huit civils sont tués. Un survivant, Sandrawina Wahid, atteste avoir vu quatre soldats américains avec des membres de la marine et des troupes d’élite philippines.
  • mars 2000 : Marcelo Batestil, un conducteur de taxi, est molesté par trois soldats américains à Cebu.
  • 1er novembre 2005 : Nicole (pseudonyme) est violée parle caporal Daniel Smith, qu’encouragent trois autres soldats (Dominic Duplantis, Keith Silkwood et Chad Carpentier). Condamné par la justice philippine, Smith est transféré de la prison de Makati à l’ambassade américaine, contre tous les accords judiciaires existants entre les deux pays. Smith a ensuite été rappatrié aux États-Unis et libéré.
  • 14 mai 2009 : Vanessa, une étudiante de 22 ans, déclare avoir été violée, le 19 avril, par un Marine dans  said a US Marine dans un hotel cinq étoiles de Makati.
  • 2 février 2010 : Gregan Cardeño est tué dans les baraques militaires américaines de Camp Ranao (Marawi City). Si les autorités prétendent qu’il s’agit d’un suicide, ses proches mettent en doute cette version en raison des circonstances ayant entouré le décès.

Advertisements
This entry was posted in Assassinats politiques et disparitions, militaires, présence américaine. Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s