Assassinat de Fernando Baldomero: première victime politique de la présidence Aquino

Fernando Baldomero a été assassiné lundi matin (5 juillet) par deux hommes, devant sa maison, à Estancia (Aklan). Il a été tué de trois balles dans la tête. Il s’agit du premier assassinat politique depuis l’arrivée au pouvoir de Benigno Aquino (30 juin).

Fernando Baldomero, 61 ans, était conseiller municipal, président provincial de Bayan Muna et coordinateur provincial de Makabayan.

L’assassinat est sans contexte à caractère politique. Fernando Baldomero était une figure importante du mouvement progressiste à Aklan. Son appartenance au CPP dans les années 1970 était connue. Il avait été incarcéré dans les années 1990 et avait passé trois mois en prison en 2004.

Pendant la campagne électorale, le 19 mars dernier, deux grenades avaient été lancées contre son domicile.

Depuis 2001, on compte plus de 1 000 assassinats et disparitions de militants politiques. Benigno Aquino s’est engagé à faire respecter les droits humains aux Philippines. Il n’a pour l’instant fait aucune déclaration concernant les “43 de Morong”, malgré les nombreuses mobilisations aux Philippines exigeant leur libération.

Plus d’infos (en anglais) sur l’assassinat de Fernando Baldomero sur le site de Bulatlat.

Advertisements
This entry was posted in Assassinats politiques et disparitions. Bookmark the permalink.

One Response to Assassinat de Fernando Baldomero: première victime politique de la présidence Aquino

  1. Pingback: Les enfants philippins sont aussi victimes de la sale guerre anti-insurrectionnelle | Solidarités – Philippines

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s